Les Cépages Rhodaniens : Le Viognier (Grappilleur n°122)

Cliquez ici pour télécharger la version complète du grappilleur au format PDF

Indescriptible… et irrésistible ! Ce cépage a connu de multiples rebondissements puisqu’il a failli disparaître… Originellement, il était exclusivement cultivé dans les Côtes-du-Rhône septentrionales entre Vienne et Valence avant de devenir un des cépages les plus appréciés en Californie.

Aujourd’hui, ce cépage blanc se distingue autant par sa rareté que par la complexité de ses arômes, si mouvants qu’ils échappent à la description.

Capiteux, envoûtants, enivrants, insaisissables, dorés ou corsés, les vins blancs très recherchés, issus de cépage unique du Condrieu ou du ChâteauGrillet révèlent en bouche des arômes très corsés, d’une longueur admirable. Ce cépage donne des vins blancs fins à corpulence grasse et onctueuse.

Très parfumé et subtil, il révèle des arômes mouvants, de fruits jaunes (mangues, poires, pêches, abricots, coings), de fleurs fraîches (violette, iris, acacia), de musc et d’épices, mais aussi de fruits secs (amandes et noisettes grillées).

Aimant réconcilier les contraires, ces vins secs donnent en bouche une étonnante sensation de moelleux. Réjouissant, le Viognier donne des vins d’épicuriens et suscite un plaisir immédiat.

Pour le déguster, n’hésitez pas à l’associer à des asperges vertes, des sushis, des huitres, des quenelles sauce Nantua, du brochet ou des queues d’écrevisses, du Rigotte de Condrieu, un Picodon de la Drôme ou une galette aux amandes…