La Baronnie Suisse de la Commanderie des Costes du Rhône

Le 27 mars 1993, au Château de Coppet, le Grand Maître de la Commanderie des Costes du Rhône adoubait les premiers commandeurs suisses ainsi que leur gouverneur, avec comme mission de faire connaître et aimer tous les vins de ce pays de soleil. La Baronnie suisse était née.

Un de ses premiers soucis est de préserver, dans un pays à vocation viticole, l’amitié naturelle unissant tous les producteurs, du Valais au delta du Rhône, Elle a l’ambition d’être un des meilleurs ambassadeurs des Côtes du Rhône faisant oublier une ancienne image souvent erronée des vins des Côtes du Rhône, celle de vins de bas de gamme servis ouverts dans la petite restauration.


Dernières nouvelles de la Baronnie...

Le Grappilleur n°122 (1/5)

Le bouchon en liège est un attribut incontournable de la bouteille de vin. Les premières traces de son utilisation datent du Ve siècle avant J.-C. Des bouchons en liège ont été retrouvés bouchant des amphores grecques dans lesquelles des traces de vin ont été découvertes. La chute de l’Empire romain à la fin du Ve siècle entraîne la disparition du rondin. Il a été remplacé par des chevilles en bois entourées d’étoupes scellant les bouteilles.

Lire la suite

Le Grappilleur n°121 (4/4)

Séducteur, le Grenache, cépage majoritaire en vallée du Rhône, charme autant par sa chaleur que par la rondeur de son caractère. Célèbre pour son port dressé et ses rameaux vigoureux, c’est un cépage polyvalent qui sait s’adapter à des terroirs variés. Une seule certitude : dans les assemblages, il incarne à lui seul toute la gourmandise et la générosité des Vins du Rhône… Difficile de résister !

Lire la suite

Le Grappilleur n°118

L’odeur de l’asphalte mouillé pénètre dans mes narines lorsque je longe le petit chemin de briques me menant au restaurant du Théâtre à Monthey. C’est le 58ème Chapitre de la Baronnie suisse, et mon 1er depuis que j’ai été intronisée une année auparavant. Les Chevaliers et leurs invités se pressent à l’entrée du théâtre … pour ne pas prendre la pluie, diront certains. Mais moi, je ne sais que trop bien ce qui les anime en réalité : le délicieux apéritif concocté avec soin par nul autre que le grand chef Mauro Capelli.

Lire la suite