Baronnie Suisse - Commanderie des Costes du Rhône

Les inscriptions au Chapitre de Printemps au Musée Olympique de Lausanne le 1er juin 2024 sont ouvertes : cliquer ici pour vous inscrire.
Le 27 mars 1993, au Château de Coppet, le Grand Maître de la Commanderie des Costes du Rhône adoubait les premiers commandeurs suisses ainsi que leur gouverneur, avec comme mission de faire connaître et aimer tous les vins de ce pays de soleil. La Baronnie suisse était née.

Un de ses premiers soucis est de préserver, dans un pays à vocation viticole, l’amitié naturelle unissant tous les producteurs, du Valais au delta du Rhône, Elle a l’ambition d’être un des meilleurs ambassadeurs des Côtes du Rhône faisant oublier une ancienne image souvent erronée des vins des Côtes du Rhône, celle de vins de bas de gamme servis ouverts dans la petite restauration.


Dernières nouvelles de la Baronnie...

Le Grappilleur

Lirac, le terroir aux trois couleurs (Grappilleur n°132)

L’appellation Lirac recouvre une zone de production viticole sur quatre communes : Roquemaure, Saint-Laurent-des-Arbres, Saint-Geniès-de-Comolas et Lirac, lovées au creux de l’anse que forme le Rhône juste en face de Châteauneufdu-Pape. Il semble d’ailleurs que le grand fleuve passait -il y a 400 000 ans quand même! en ligne droite de Saint-Laurent-des-Arbres à Avignon, avant de réussir à creuser son arc plus à l’est en terrain provençal.

Read More
Coup de coeur de la rédactionLe Grappilleur

Coup de cœur de la rédaction: Le domaine d’Ouréa à Vacqueyras (Grappilleur n°131)

Lors d’un dîner à Gigondas, en parcourant la carte des vins fort étoffée de l’établissement, ma curiosité a été piquée par un Vacqueyras du Domaine d’Ouréa. N’ayant jamais entendu parler de ce producteur, je me suis lancé et mes papilles n’ont eu cesse de me remercier de ma témérité.

Read More
Le Grappilleur

Tournon sur Rhône : du Saint-Joseph au Mastrou (Grappilleur n°131)

Ancrée au pied des fameuses terrasses granitiques du Vivarais, Tournon appartient au terroir du Saint-Joseph à la croisée de plusieurs chemins emblématiques. Le 45e parallèle ne passe que quelques kilomètres plus au sud ; le climat méditerranéen y mêle son air tempéré et humide avec les vents froids de l’Ardèche et de la Loire ; le provençal y côtoie l’occitan, le vivaro-alpin et le forézien. La ville est installée sur l’embouchure du Doux, torrent tempêtueux dévalant des hauts plateaux ardéchois vers le Rhône en traçant des boucles tortueuses sur près de 70 km. Deux ponts, dont l’historique passerelle Marc-Seguin la relient à sa jumelle drômoise, Tain l’Hermitage. On y trouve également les ruines d’un pont romain confortant l’importance historique des échanges entre les deux rives.

Read More
Le Grappilleur

Le sol a-t-il une saveur ? (Grappilleur n°131)

La qualité d’un vin tient à plusieurs facteurs : le cépage, les conditions climatiques, le sol et le savoir faire du vigneron. Très subtile, l’influence de la structure et de la composition du sol sur le produit fini est la plus difficile à quantifier et à qualifier. Essentiel pour la capacité de la vigne à résister aux sécheresses, au froid et à prospérer tout en absorbant les nutriments minéraux et organiques, l’enracinement est fortement corrélé aux sols. D’ailleurs, les moines cisterciens avaient judicieusement observé que selon les parcelles le même cépage pouvait donner un vin différent et ont créé le concept unique à la Bourgogne, les « climats ».

Read More